Ségolène Royal a-t-elle oublié le changement d’heure ‘

Ségolène Royal a-t-elle oublié le changement d'heure '

Il y un an, à la veille du passage à l’heure d’été, Ségolène Royal promettait d’évaluer l’impact du changement d’heure sur les économies d’énergies. En 2016, à l’heure de faire les comptes, les chiffres manquent à l’appel…

[Mis à jour le 26 mars 2016 à 15h43] C’est un sujet très éloigné de l’emploi, la sécurité ou encore la lutte contre le terrorisme, généralement en tête des préoccupations des Français. Pourtant, le changement d’heure donne chaque année du fil à retordre à une bonne partie de la population qui dénonce ses effets sur l’organisme et doute cruellement de son utilité. Selon un sondage réalisé par OpinionWay pour Direct Energie à la veille du passage à l’heure d’été 2016 ce week-end, seuls 23 % des sondés sont convaincus de l’efficacité du changement d’heure pour réaliser des économies d’énergie importantes. Plus des trois quarts des personnes interrogées (77 %) ne sont pas convaincus par la mesure. Ces résultats montrent que le scepticisme, qui ne date pas d’hier, ne se réduit pas, bien au contraire. C’est sans doute la raison pour laquelle Ségolène Royal, soucieuse de répondre aux vraies attentes des Français, annonçait en mars dernier une réévaluation de l’impact du changement d’heure sur les économies d’énergie. Evaluation qui, un an après, n’a semble-t-il toujours pas été menée.

En mars 2015, juste avant le passage à l’heure d’été, la ministre de l’Environnement et de l’Énergie l’affirmait pourtant elle-même sur son compte Twitter : « les Français doutent de l’impact sur les économies d’énergie. Le ministère va les vérifier ». Et Ségolène Royal de promettre des résultats « rendus publics pour décider de l’opportunité l’année prochaine ». Or l’année prochaine, nous y sommes. Et toujours pas le moindre chiffre. Impossible même de savoir si le début du commencement d’une étude d’impact a été réalisé. Au ministère de l’Environnement comme au cabinet de la ministre, que Linternaute.com a contactés, la question du changement d’heure ne semble plus à l’ordre du jour. A l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), qui aurait dû logiquement hériter de cette évaluation, on ne dispose pas non plus de la moindre information. Et on doute que des chiffres soient donnés prochainement…

Sur le terrain comme sur Twitter, Ségolène Royal s’emparait du changement d’heure il y a une an presque jour pour jour :

Le changement d’heure d’été a lieu ce week-end. Il s’agira d’avancer montres et horloges d’une heure. A 2 heures du matin ce dimanche 27 mars, il sera en effet officiellement 3 heures. Les chiffres sur les économies réalisées  grâce au changement d’heure datent de 2010. L’Ademe indiquait alors que le changement d’heure avait permis d’économiser 440 GWh en 2009, soit la consommation annuelle d’environ 800 000 ménages, et évité l’émission de 44 000 tonnes de CO2.

Article le plus lu : N’oubliez pas le changement d’heure d’été 2016 : voir les actualités

Laisser un commentaire

This is a demo store for testing purposes — no orders shall be fulfilled.

This is a demo store for testing purposes — no orders shall be fulfilled.